Jean Castex veut régler à court terme le dossier des retraites Dernières nouvelles Le gouvernement souhaite créer une "cinquième branche" de la Sécu consacrée à la perte d'autonomie

Jérôme Salomon a dévoilé la démarche à effectuer pour se faire tester avec un nouvel outil pour trouver les centres près de chez soi. Il en existe 3000 en France.

 

Pour un déconfinement réussi, les tests de dépistage sont indispensables. Jérôme Salomon l'a rappelé mardi lors du point presse quotidien sur la progression de la pandémie dans le monde et en France, en soulignant par ailleurs que les tests virologiques sont désormais prescrits à toutes les personnes craignant d'avoir été infectées par le coronavirus, rapporte notamment le HuffPost.

 

"En cas de doute, il faut consulter son médecin traitant ou un généraliste pour se faire prescrire un test. Une fois le test prescrit, prenez immédiatement rendez-vous et isolez-vous", a-t-il alors conseillé. Si besoin de test, le Directeur général de la Santé a dévoilé la plateforme santé.fr qui permet de trouver le centre de dépistage le plus près de son domicile.

 

Prendre rendez-vous

 

Il suffit d'entrer son code postal et les centres de prélèvement les plus proches apparaissent sur une carte. Par exemple pour Bordeaux, on en compte 18 dans et à côté de la ville. En tout, il y en a "3000 en France, disponibles sur l'ensemble du territoire", précise Jérôme Salomon.

 

L'internaute peut ensuite choisir le centre de son choix en cliquant dessus. Il sera redirigé vers une page avec toutes les informations afin de prendre son rendez-vous (horaires, téléphone, adresse). Si la personne se fait dépister sur ordre du médecin, elle doit apporter son ordonnance, mais si elle a été appelée par l'Assurance Maladie dans le cadre de la recherche des personnes contacts, le centre aura accès automatiquement à la prescription.

 

Résultats en 24 heures

 

Après s'être fait tester, les résultats sont disponibles sous 24 heures, ajoute-t-il. "Si l'on est positif, on est contacté un jour après le test par l'Assurance maladie pour identifier les personnes contacts. Elles devront se faire dépister immédiatement et sans prescription médicale si elles vivent avec le malade, et à J+7 pour celles qui ont eu un contact avec lui".

 

Ces tests permettent de savoir si on est actuellement atteint par le virus, contrairement aux tests sérologiques qui peuvent, eux, détecter la présence d'anticorps afin de savoir si on a déjà été en contacta avec le virus. Ceux-là seront proposés à "tous les soignants" dès la semaine prochaine, a aussi affirmé le DGS. 

 

Source : l’Express.fr

 

Retour